20151006_111603[1]

En ce deuxième jour de projet, notre équipe a décidé quel projet elle allait développer. Pour cela le métier choisi est celui de maçon.

Le maçon, dont l’activité est à la fois phy
sique et artistique doit faire face à de nombreuses contraintes. En effet, quelle que soit la saison, quelles que soient les conditions météorologiques, quel que soit l’environnement, le maçon doit s’adapter à toutes ses contraintes.

Malgré les aspects positifs de cette profession ; satisfaction personnelle, créativité, savoir-faire il est parfois compliqué de faire face aux contraintes imposées.

C’est pourquoi nous nous sommes penchés sur ces aspects négatifs du métier afin d’essayer de retirer une peine et d’ajouter une joie à celui-ci.

Nous nous sommes rendus compte que beaucoup de maçon souffraient de mal de dos, de grosse fatigue et cela, la plupart du temps à cause des charges lourdes à porter.

Par conséquent, nous avons tenté de trouver un moyen d’atténuer ces maux et de pallier à ceux-ci.

Nous avons donc imaginé un rail avec un chariot, qui permettrait de suivre le maçon sur n’importe quel chantier, afin de lui apporter dans le chariot les outils dont il aurait besoin. Pour cela nous avons besoin d’un capteur optique qui nous dira la position du chariot.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *