Hey you ! What’s up ?

Pendant que certains dormaient, notre CEO du jour expérimentait (et grillait) nos capteurs. On lui pardonne, à ce qu’il parait, c’est en forgeant qu’on devient forgeron !

can-stock-photo_csp13068289

Notre mission du jour, c’est de comparer notre super concept fraîchement nommé Click’n Drink à 3 produits déjà existants sur le marché.

Cependant, notre projet est unique et cet exercice est plutôt difficile.

Mais comme nous relevons tous les défis, nous allons commencer par le comparer à une borne de commande.

Le principe de la borne est de pouvoir commander directement notre menu via une interface. Cependant, elle n’offre pas la possibilité d’être réapprovisionné à tout moment, contrairement à notre cher Click’n Drink.Bantec-Nouveau-boitier-+-perso-018

Le deuxième point de comparaison est la table connectée. Cette table est commercialisée par une start up grenobloise pour la chaîne de restaurants Max à Table à un prix de 2 000€. C’est un énorme investissement pour les restaurants. C’est pourquoi nous nous sommes penchés sur une solution plus économique et tout autant efficace. Le prix de notre équipement par table reviendrait à une petite quarantaine d’euros seulement. Encore un bon point pour notre projet !

table-connectee-pizza-hut-IDBOOX

Le troisième et dernier principe est le simple appel à la main dans les restaurants. L’inconvénient est   l’oubli récurrent de la part du serveur, ou encore l’absence de prise en compte de la priorité, entraînant très souvent une attente interminable… D’où la création ingénieuse de Click’n Drink !

12081560_971000529610088_2050852946_n

A ce soir, pour un récit plus détaillé de notre journée de folie !

Zoubis les copains !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *