C’est à l’architecture de notre projet que nous nous sommes aujourd’hui attelés. Capteurs en main, nous avons consacré notre matinée à tester les capteurs que nous avons récupérés la veille tout en préparant le pitch et le PowerPoint de l’après-midi.

 

Premiers obstacles.

 

A notre grand désarroi nous ne pourrons effectuer l’application mobile comme nous l’avions prévu faute de l’obsolescence de notre pourtant fidèle capteur HC-05…

En effet, après s’être dûment renseigné sur le sujet, Romain fît tomber le verdict : Nous ne pourrons pas instaurer de dialogue entre notre capteur et le Smartphone via application utilisant le Bluetooth, d’une part et nous n’avons aucun moyen de récupérer un composant authentique sur Toulon d’autre part.
Nous choisirons donc de dialoguer avec le module Bluetooth à partir de l’ordinateur.

 

La gestion de notre actuel module Bluetooth nous a aussi ralentie dans notre avancée … Les informations fournies dans la documentation ISEN étant insuffisantes pour tester HC-05, nous avons récupéré bon nombre de données / datasheet afin de palier à ce manque… Nous sommes à cette heure encore en recherche à ce propos.

 

L’après midi, nous devons lister les exigences de notre projet elles-mêmes décomposées en tâches. Autrement dit, nous avons pour obligation de diviser notre code en blocs de fonctions cohérents, tâche ardue tant que nous n’aurons pas résolus le problème Bluetooth en amont…

12084057_10208064841043746_300045641_n

 

Qui plus est, cette tâche étant encore inconnue de tous membres de notre groupe il y a encore quelques instants n’est pas aussi simple qu’elle n’y paraît ! GarHack ne baisse pas les bras pour autant !
A suivre …

 

Une architecture archi-technique.

 

Tel un Leimotiv, nous vous rappelons notre but : GarHack a pour ambition de créer une application permettant à un employé du bâtiment de retrouver un outil égaré en un rien de temps via une interface dédiée.

 

PPP

 

Tout part de l’utilisateur, ce dernier sélectionne sur son application l’outil qu’il a perdu. Le module Bluetooth reçoit ensuite l’information sur sa broche Rwd. Ce dernier transmet l’information au microprocesseur qui la traite et ordonne à l’enceinte reliée de sonner et à la LED de clignoter jusqu’à ce que l’utilisateur le trouve.

 

Nouveau slogan, même fin.

 

4306574

 

« Trouvez votre outil ! » Pour nos amis du groupe 3 …

«Kupata chombo yako ! » En swahili, pour les curieux !

 

 

Que résonne ce slogan lorsque vous vous apercevrez qu’un outil est perdu !

Que résonne ce slogan lorsque GarHack vous aura épargné une traque éperdue !

DSK

Une pensée sur « Day3 : Ne prenez pas GarHack au bas mot ! Get it ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *